pelouses sèches et affleurements rocheux

Pelouses sèches

Les pelouses sèches

Les pelouses sèches apparaissent sur des sols calcaires, peu épais, généralement pauvres en substances nutritives disponibles pour les espèces végétales, perméables et exposés à des conditions de sécheresse et de chaleur difficiles.

Elles sont constituées d’une végétation herbacée et rase, sa hauteur pouvant varier en fonction de la profondeur du sol et de l’exposition.

Chiffres clés
72
sites gérés par le Conservatoire
1375
hectares
51
communes concernées
13
agriculteurs partenaires

Biodiversité

Souvent considérés comme des friches, ces milieux abritent en réalité une riche variété faunistique et floristique, aux affinités méditerranéennes, et possèdent un rôle paysager important. Elles accueillent de nombreuses espèces originales et remarquables, parmi lesquelles des orchidées, des insectes, des reptiles et des oiseaux.

Les pelouses sèches abritent 26 % des plantes protégées en France et environ 30 % des végétaux connus sur le territoire métropolitain.

Menaces

La grande majorité des pelouses sont issues de la déforestation et de la mise en place de pâturages extensifs qui assuraient leur entretien.

Avec l’abandon du pastoralisme au profit de l’agriculture intensive, ces pelouses, peu productives, ont été peu à peu délaissées.

Elle tendent alors naturellement à se reboiser ou sont souvent grignotées par les surfaces agricoles et l’urbanisation.

En 50 ans, environ 50 % des pelouses sèches ont disparu en France.

Gestion

Ces milieux exceptionnels et d’intérêt écologique majeur doivent être protégés et entretenus pour conserver leur intérêt patrimonial. Le Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté joue ainsi un rôle essentiel pour la préservation des pelouses sèches :

  • il met en place des travaux de restauration mécanique pour garantir le maintien des habitats encore existants ;
  • il travaille avec les propriétaires privés pour leur faire prendre conscience du patrimoine qu’ils possèdent et les aider à gérer ces espaces naturels ;
  • il noue des partenariats avec des éleveurs disposés à y faire pâturer leur troupeau
  • lorsque le milieu est trop exigeant, il met en place un pâturage avec son troupeau conservatoire pour entretenir le secteur.
Pâturage par des moutons d'une pelouse sèche de Champlitte
C. Lapprand (CEN Franche-Comté)
Fiches-sites sur les pelouses sèches
Les pelouses marneuses des prés Nicards à Dambelin (25)
(pdf, 2,8 Mo)
Télécharger
Les pelouses de corniche de la reculée de Vers-Cul à Loulle et Ney (39)
(pdf, 2,6 Mo)
Télécharger
Les coteaux de la Vallée de la Bienne à Villard-sur-Bienne (39)
(pdf, 2,7 Mo)
Télécharger
Le coteau de Sacre Fontaine à Roche-et-Raucourt (70)
(pdf, 2,6 Mo)
Télécharger
Le réseau de sites en Haute-Saône pour l’azuré de la croisette (70)
(pdf, 2,5 Mo)
Télécharger
Les pelouses sableuses de Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur (70)
(pdf, 2,5 Mo)
Télécharger
Les pelouses sèches des Monts de Gy (70)
(pdf, 2,8 Mo)
Télécharger
Les pelouses sèches du Territoire de Belfort (90)
(pdf, 2,5 Mo)
Télécharger
Les pelouses sèches des Communaux de Bonnefontaine (39)
(pdf, 2,9 Mo)
Télécharger
Dernières publications LIFE Climat tourbières du Jura Pôle Milieux humides Programme Pelouses et Landes Agir avec nous