Milieu naturel/faune/flore

Milieu naturel

Le ravin de Valbois entaille le premier plateau du Doubs. Les érosions souterraines et aériennes ont formé cette reculée, relief typiquement jurassien. Entourés de falaises calcaires abruptes, le fond est constitué d'argiles imperméables et les versants d'éboulis de pente.

 

image
Le ravin sous la neige ©F. Ravenot
 

Ce ravin constitue un site privilégié pour la faune et la flore par la grande diversité des milieux qu'il présente : versants forestiers contrastés (adret et ubac), pelouses calcaires, fond de vallon frais et humide, ruisseau et cascade. Ainsi, sur 232 ha, la Réserve naturelle accueille la majorité des milieux naturels de la haute et moyenne vallée de la Loue.

 

image

Pelouse calcaire sur le plateau de Chassagne-Saint-Denis ©F. Ravenot
 

 

Deux parcelles forestières ne sont pas exploitées depuis 1910. Une ambiance toute particulière y règne, marquée par la présence de vieux arbres et une forte proportion de bois mort.

 

image

Amont de la forêt de Valbois ©F. Ravenot
 
 
Faune

Les invertébrés ont fortement contribué à la mise en réserve de ce site nationalement connu pour ses papillons (plus de 700 espèces). Plusieurs d’entre eux, aujourd'hui rares en France, sont encore présents : bacchante, grand nègre des bois. D’autres insectes comme l’ascalaphe soufré et la petite cigale des montagnes marquent le caractère méditerranéo-montagnard du site. Le cordulégastre bidenté (libellule) fréquente les suintements des pentes bien exposées.

Outre les insectes, de nombreux mammifères trouvent dans la Réserve naturelle abri et nourriture : lièvre brun, chat forestier et chamois, nombreux mustélidés (blaireau européen, martre des pins) et chauve-souris (barbastelle commune, grand rhinolophe). Quant au lynx boréal, il y fait quelques incursions.

Près de 70 espèces d'oiseaux nicheurs ont été inventoriés dont le faucon pèlerin, le milan royal, le pic noir,  la pie-grièche écorcheur et l’alouette lulu.

La diversité des habitats offrent aussi refuge à de nombreux amphibiens (salamandre tachetée, sonneur à ventre jaune). Huit des douze espèces de reptiles franc-comtoises sont présentes dont la coronelle lisse et le lézard vert, très rare à cette altitude dans le Doubs.

Enfin, le ruisseau accueille un peuplement de chabot et de truite fario.
 
 
Flore

Les plantes de la Réserve naturelle représentent un tiers de la flore du département et 13 sont protégées au niveau régional. Sur les corniches, pousse la végétation la plus xérophile (adaptée à la sécheresse) avec l'anthyllide des montagnes, le nerprun des rochers ou encore le thésium divariqué. Les falaises et les éboulis recèlent l’ibéris intermédiaire et tortella nitida (mousse protégée en Franche-Comté). Dans le fond du ravin frais et humide, des plantes montagnardes ont élu domicile : l’adénostyle des Alpes, la petite pyrole, la grassette commune…

 

 
INSCRIPTION
NEWSLETTER
  
Conservatoire d'espaces naturels de Franche-comté
Maison de l'environnement de Franche-Comté
7 rue Voirin - 25000 BESANCON
03 81 53 04 20 -